En réponse à l’inquiétude soulevée par EELV à propos de l’avenir de la Sant-Jordi, Louis Aliot (RN), maire de Perpignan, communique :

 

« La municipalité de Perpignan a la volonté et l’ambition de renforcer la célébration de Sant Jordi, c’est-à-dire de promouvoir le livre, en français et en catalan, et la culture catalane.

Pour ce faire, la fête du livre sera étendue dans l’espace public et dans le temps, avec des activités et manifestations qui débuteront vers le 12 avril pour se terminer lors du week-end du 23 avril, autour d’un salon du livre.

Avec ce salon, les auteurs, les éditeurs et les libraires du territoire seront encore plus fortement mis en avant lors d’un évènement qui se veut une ouverture littéraire sur la Méditerranée.

Du 23 au 25 avril prochains, un cheminement est à l’étude pour inviter le public à déambuler du quai au Vauban, au Palais des congrès, en passant par les allées Maillol, afin d’aller à la rencontre des acteurs des métiers du livre.

La culture et la langue catalanes ainsi que le patrimoine bâti de la cité seront mis en exergue : spectacles, déambulations, patios fleuris, ateliers, jeux et concours.

Rien ne sera dilué, rien ne sera mis au second plan car l’objectif poursuivi est, au contraire, de porter au haut la langue, la littérature, la culture et l’histoire de Catalogne Nord ».