(Communiqué)

 

Louis Aliot (RN), maire de Perpignan, nous communique avec prière d’insérer :

 

-« Pour un véritable patriotisme économique… Non aux bus transfrontaliers catalans !
Alors que les commerces de proximité, dans le cadre d’un protocole sanitaire particulièrement strict peuvent seulement rouvrir leurs portes aujourd’hui samedi 28 novembre 2020 et que les restaurants et cafés sont interdits d’exercer toute activité ; nous demandons à la Generalitat de Catalunya de ne pas mettre en place des rotations de bus transfrontalières dont le seul but est de porter un nouveau coup dur à notre économie locale et départementale.
Alors que le Gouvernement français ne cesse d’en appeler au patriotisme économique et de soi-disant promouvoir la consommation locale, nous attendons de lui qu’il mette en œuvre sans délai toutes les démarches nécessaires pour faire cesser une telle initiative.
Le maire de Perpignan réaffirme avec force tout son soutien aux professionnels de Perpignan et de l’ensemble des Pyrénées-Orientales en cette période de crise ».