(Communiqué)
« Louis Aliot, maire de Perpignan, apporte tout son soutien à Christian Lantenois, photographe du quotidien L’Union (de Reims), violemment agressé avant-hier samedi, alors qu’il exerçait son métier.
Il s’agit là d’un acte inqualifiable pour lequel les auteurs doivent être sévèrement punis.
Perpignan, Ville du photojournalisme, est solidaire de tous les reporters et photographes qui sont agressés dans l’exercice de leur profession.
La liberté de la presse ne peut supporter aucune atteinte que ce soit à l’étranger ou sur notre sol ».