« Si monsieur Cresta avait eu un compte rendu exhaustif de la séance, si monsieur Cresta avait lui-même assité à la séance il ne raconterait pas n’importe quoi, puisque, précisément, je suis intervenu sur le rapport de la CRC – NDLR, Chambre Régionale des Comptes – en question et j’ai pointé trois choses importantes :

– les dysfonctionnements liés au théâtre de l’archipel (de la conceptino à la réalisation du projet)
– l’endettement de la ville
– les problèmes de gestion du personnel
En ce qui concerne les prétendues insultes et invectives… Je suis toujours surpris de constater que mes légitimes réponses aux fausses accusations de la gauche soient ocnsidérées comme des insultes et des invectives… les leçons de morale… stop !
Les Français vous ont jugé aux élections… Attendez la suite…
salutations républicaines »,