Me Louis Aliot, vice-président du Front National (FN), conseiller régional des P-O et tête de liste Perpignan Ensemble, nous prie d’insérer :

« Je ne répondrai plus au has been de la politique locale dont tout le monde attend le départ. Je ne voudrai pas en plus lui faire de la pub, alors qu’il est en chute libre (…). Lorsque son père, Paul Alduy, recevait chez lui Jean-Marie Le Pen, il était moins regardant.

Quant à Pierre Sergent, son ancien bras droit le Général Volpelière viendra animer une conférence de presse pour dire ce qu’il pense de la gestion Alduy depuis 30 années ! J’ajoute que Chouky Sergent, l’épouse de Pierre Sergent, est membre de mon Comité de soutien… et que l’ancien gauchiste Jean-Paul Alduy, fidèle à une pensée qu’il n’a jamais reniée, est bel et bien l’archétype de l’arrivisme.

A gauche dans l’esprit, mais toute honte bue, pas mécontent d’être élu par la droite !

Je respecte ses diplômes prestigieux, pour peu qu’il respecte les miens : docteur en droit, diplômé de Science-Po et avocat ».