Me Louis Aliot (FN), conseiller régional, tête de liste Perpignan Ensemble, communique :

« Jacques Cresta va donc lancer sa campagne à Perpignan avec tous les parlementaires socialistes et ses alliés communistes (hors Front de Gauche). 

Il en profitera aussi pour endosser la popularité de Hollande et Ayrault (la plus basse de tous les exécutifs sous la Vème république), ainsi que pour assumer devant les perpignanais leur bilan désastreux au bout d’à peine plus d’un an de mandat. Les Français semblent vacciner de la gauche au niveau national, je ne doute pas que les Perpignanais en fassent de même. 
 
Reste ce slogan assez enigmatique qui tout de suite m’a fait penser à celui de Jacques Chirac en 1985-86 (en pièce jointe).
 
Reste que et la personne ne le contestera, que le meilleur slogan pour Pujol comme pour Cresta restera : « vivement demain que tout soit comme hier ! «