Louis Aliot : « Je voudrais insister sur le fait que la solidarité des Perpignanaises et des Perpignanais à l’égard du peuple ukrainien a été extraordinaire, exemplaire. Par exemple, un chef d’entreprise très connu a donné 18 000€ et mis deux appartements à disposition ».

 

 

-Ouillade.eu : retour tout d’abord sur l’élection présidentielle. Quel a été le fait marquant pour vous ?

Louis Aliot : « Personnellement, en tant que maire de Perpignan, le meeting de Marine de Perpignan. Il n’y a jamais eu autant de monde pour un meeting du Rassemblement National, avec une vraie ferveur. Même du temps du père, Jean-Marie, on n’avait pas vu autant de monde. Le score final du RN dans les P-O ne m’a donc pas étonné ».

-Ouillade.eu : justement, à propos du score du RN dans les P-O à l’issue du second tour de la Présidentielle…

Louis Aliot : « Le plus surprenant, peut-être, dans l’analyse, ce sont les scores très élevés réalisés par Marine dans les communes tenues par des maires communistes, je pense là à Cabestany et surtout à Elne, ainsi que dans les communes catalanistes de la Métropole Perpignan-Méditerranée, je pense là au Soler ou encore chez le catalaniste en Chef des P-O donneur de leçons, à Pézilla-la-Rivière. Ces résultats devraient, pour le moins, les interpeller, les faire méditer humblement vis-à-vis de leurs électeurs en tout cas ».

-Ouillade.eu : pour ce qui est de la prochaine échéance électorale, les Législatives, où en êtes-vous dans les quatre circonscriptions des P-O ?

Louis Aliot : « En attente… Nous avons différentes candidatures, la Commission nationale d’investiture doit les examiner, puis le temps venu nous trancherons ».

-Ouillade.eu : que vous inspire la campagne de l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon, « Premier Ministre », qui a même été jusqu’à baptiser la permanence électorale de son mouvement, « Matignon » ?

Louis Aliot : « Ridicule ! C’est tout simplement une com’ absurde ».

-Ouillade.eu : où en êtes-vous avec les réfugiés ukrainiens que vous avez accueillis à Perpignan, après avoir été les chercher vous-même ?

Louis Aliot : « Nous les avons tous logés. Ils sont tous insérés. Les enfants sont scolarisés. Certains d’entre eux attendent toujours les papiers que le Préfet ne leur a pas encore communiqué… Je rappelle que nous sommes allés les chercher en deux vagues et qu’il s’agit de 160 Ukrainiens. J’ai reçu une lettre très touchante de remerciement de la part du maire d’Odessa. Je voudrais insister sur le fait que la solidarité des Perpignanaises et des Perpignanais à l’égard du peuple ukrainien a été extraordinaire, exemplaire. Par exemple, un chef d’entreprise très connu a donné 18 000€ et mis deux appartements à disposition. Les élans de générosité qui vont dans ce sens se multiplient. Tous les jours, des Perpignanais nous aident bénévolement, souhaitent se mettre à notre disposition pour accompagner les Ukrainiens tout le temps de leur exil ».

 

Propos recueillis par L.M.