Louis Aliot, maire de Perpignan, communique :

 

« Ce matin j’étais l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC-canal24 à 7h40. 

Lors de cet interview, j’ai demandé au premier ministre de s’engager fermement sur l’accélération de la ligne LGV Montpellier-Perpignan et sur le désenclavent de notre ville et de notre département en évoquant l’épineux problème de la RN116.

Quelques minutes plus tard, sur le même plateau et au micro de Jean-Jacques Bourdin, le Premier ministre a répondu par l’affirmative en disant : « Je mettrai toute mon énergie à le faire avancer à une vitesse supérieure à celle qui est la sienne jusqu’à présent ».

Je me félicite de cette engagement pris devant l’opinion publique et lui demande une réunion de travail dans les plus brefs délais.

C’est un enjeu majeur pour le développement de l’économie locale mérite une mobilisation transpartisane de toutes les énergies.

Perpignan mérite son TGV !
Au travail ».