Communiqué des élus du Groupe d’Opposition « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot » (FN/RBM)

 

Perpignan : « Commerce en Centre-Ville, entre effets d’annonces et réalité économique »

« Jean-Marc PUJOL (NDLR, maire LR de Perpignan) « facilitateur du commerce en centre-ville » titrait l’Indépendant de jeudi dernier (21 février)…. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce slogan est en opposition totale avec la politique municipale, menée par la majorité UMP-UDI, depuis près de 3 mandats!

En effet, même si le maire de Perpignan tente de flatter les entrepreneurs du centre-ville, en qualifiant ce qu’il reste des rues commerçantes de « 1er Centre Commercial du département », pas besoin d’être économiste pour savoir que la situation est toute autre!!

Et les statistiques viennent contre-dire Jean-Marc PUJOL : selon l’étude réalisée par la CCi de Perpignan (via son Pôle « Etudes et Territoires ») entre 2006 et fin 2013, le nombre de commerces a baissé de 20% en Centre-Ville (jusqu’à -40% pour les commerces du secteur alimentaire !).

Dans ce même centre-ville en 7 ans les commerçants ont vu leur chiffre d’affaire global chuter de -30% (de 412 millions d’€ en 2006 à 280 millions d’€ en 2013!) pour l’établir en 2014 aux alentours de 250 millions d’€uros, (et non 327 millions comme annoncés lors des Voeux du maire aux Commerçants).

La conjoncture nationale ne fait pas tout! Les élus du « Groupe Perpignan Ensemble » à la mairie et à la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée, dénoncent cet état de fait, depuis le début de la campagne des élections municipales en 2013, mettant en exergue la politique aberrante du stationnement (comme dit l’adage marketing: pas de parking, pas de Business !), et en réclamant la fin de l’extension des grandes surfaces votée par les élus de gauche comme de droite, en périphérie de Perpignan, dont l’ouverture « Carré d’Or » en est encore l’illustration récente… Un nouveau coup porté à ceux qui font vivre notre Centre-Ville: les Commerçants ! ».