Les élus FN-RBM qui siègent au conseil municipal de Perpignan ont décidé de boycotter la séance publique qui avait lieu ce mercredi 7 février.

Pour Olivier AMIEL, adjoint au maire de Perpignan en charge du Logement et de la Politique de la Ville : « il s’agit-là d’un non-événement. Le boycott – ou plutôt la désertion ? – du conseil municipal de ce 7 février par le FN est donc motivé pour soutenir le député Louis ALIOT qui ne peut pas venir à Perpignan le mercredi… rappelons que depuis le début du mandat en 2014, même quand c’était le jeudi, Louis ALIOT a été absent 14 fois sur 28 séances… Il faudra trouver une autre excuse ».

PHOTOPQR/L’INDEPENDANT/MICHEL CLEMENTZ / PERPIGNAN LE 1ER SEPTEMBRE 2017 / PROJET URBAIN / FLUICITY / HOTEL D’AGGLOMERATION PERPIGNAN MEDITERRANEE METROPOLE / OLIVIER AMIEL

Olivier AMIEL (@archives)