Mme Suzy Simon-Nicaise en compagnie de l’humoriste Robert Castel, le mois dernier au Barcarès…

Adjointe au maire UMP de Perpignan déléguée aux Anciens combattants et aux Français Rapatriés d’Algérie, Mme Suzy Simon-Nicaise n’a pas apprécié – mais pas du tout ! – l’absence des parlementaires ce matin, à Perpignan, lors de la cérémonie nationale d’hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie…

« Oui, je suis en colère. Très en colère ! », vous pouvez l’écrire, a tempêté Mme Suzy Simon-Nicaise devant les journalistes.

Etaient bien présents le préfet René Bidal, le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol, et pour le Conseil général M. Pierre Estève, mais pas un sénateur !, pas un député !, pas un des 7 parlementaires des Pyrénées-Orientales, vous le croyez vous ça ? : « Vous vous rendez compte ! Quel affront pour le ministre délégué auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants, M. Kader Arif, dont le message a été lu ce matin devant le monument aux Morts de Perpignan en l’absence de tout parlementaire, à commencer par ceux qui portent les couleurs de son Gouvernement… Mais c’est honteux, c’est du mépris pour toutes les victimes de la guerre d’Algérie… Je suis scandalisée. Je peux comprendre que MM. Calvet et Siré aient rendu l’hommage dû dans leurs communes, Le Soler et Saint-Laurent-de-la-Salanque, où ils sont maires, mais les autres ? (…) ».