Communiqué de presse de Clotilde FONT, conseillère municipale, conseillère communautaire de Perpignan.

 

« J’ai décidé de quitter le Groupe des élus FN/ RBM du Conseil municipal de la Ville de Perpignan.

J’avais sacrifié de mon temps professionnel, j’avais mis à disposition mes compétences, je m’étais totalement engagée dans un esprit militant, mais aujourd’hui je considère qu’au sein du Groupe Perpignan Ensemble je ne peux plus remplir mon mandat d’élue tel que je le concevais. Les choix du Groupe ne sont plus les miens. Toutefois, je resterai très attachée à certaines personnalités qui au sein de cette équipe ont su mener de beaux combats, en réalisant sur le terrain électoral perpignanais des prouesses, en faisant preuve d’un activisme performant quant à l’analyse de la situation culturelle, économique et sociale locale.

Je souhaite retrouver ma place dans l’indispensable travail de reconstruction auquel je veux contribuer, en apportant ma pierre à la rénovation de Perpignan, au nom d’une certaine éthique et des valeurs républicaines qui sont les miennes.

Je souhaite tout simplement donner un nouveau souffle au mandat que m’ont confié les Perpignanaises et les Perpignanais.

Ma décision a été mûrement réfléchie, depuis plusieurs semaines. Je ne l’ai pas prise sur un coup de tête. Je l’assumerai jusqu’au bout tout comme mon mandat d’élue de la Ville et de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole.

Je quitte le Groupe Perpignan Ensemble, mais je ne démissionne pas du Conseil municipal et du Conseil communautaire, car je reste engagée au sein de diverses structures dans lesquelles j’ai entrepris une réflexion et un travail que je me dois d’honorer. »

Clotilde FONT.