Hier, mercredi 31 mai quai Vauban de Perpignan, devant une grande banque française (à titre symbolique), les candidats du PCF/Front de Gauche entourés de militants et militants, « déguisés » en gros banquiers, chapeaux haut de forme et cigares, ont manifesté contre l’évasion fiscale.

Elles et ils ont distribué un tract aux passants « pour sensibiliser la population sur les sommes astronomiques qui fuient la France pour se planquer dans des paradis fiscaux, parfois non reconnus par la France (d’autres pays les reconnaissent comme tels). Cette fraude fiscale, estimée à 80 milliards d’€ (pour comparaison la recette de l’impôt sur le revenu en France est de 75 milliards d’€) s’organise aussi avec la complicité de banques Françaises comme BNP-PARIBAS au travers de filiales basées dans ces paradis fiscaux qui d’après l’Etat français n’en sont pas », a souligné Nicolas GARCIA (PCF), ancien maire d’Elne, conseiller départemental, candidat aux élections législatives sur la 4ème circonscription.

Candidats communistes et militants ont pu discuter avec le public sur des propositions comme la création d’un pôle public bancaire et financier permettant le contrôle citoyen de l’argent ; la création d’une conférence internationale sur la finance (sur le modèle de la COP), le recrutement de contrôleurs d’impôts pour traquer l’évasion fiscale…

Une initiative originale très apprécié du public un peu moins des banquiers.