Xavier Baudry, élu du Groupe d’Opposition « Perpignan Ensemble » avec Louis Aliot (FN/ Rassemblement Bleu Marine),communique :

« Contrairement au député Jacques Cresta, nous déplorons la méthode employée par le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, pour la mise en place des « Conseils de Quartier »…

En effet, le Groupe « Perpignan Ensemble » (45% aux dernières élections municipales), dirigé par Louis Aliot, a d’emblée été écarté de ces assemblées de quartiers, relais de l’expression démocratique de leurs habitants…

Lors du dernier Conseil municipal du 6 novembre dernier, il a été remis aux élus de la liste « Perpignan Ensemble » des bulletins de vote établissant les listes des titulaires prévus par les services de la mairie pour siéger dans ces différents conseils… Quel ne fût pas notre étonnement de n’y voir figurer aucun membre de l’opposition municipale !

Après réclamation de Louis Aliot, auprès du Jean-Marc Pujol, et sans réponse de sa part, nous avons refusé de participer à ce simulacre de démocratie !

Non content, 12 ans après la promulgation de la Loi, qui impose à toutes les villes de plus de 80 000 habitants de créer des Conseils de Quartiers (alors toutes les autres villes du Languedoc Roussillon en possèdent depuis plusieurs années déjà) le maire Jean-Marc Pujol applique les bonnes vieilles méthodes de l’UMPS, refusant toute contradiction démocratique ou pluralité politique…

Nous appelons les patriotes et démocrates à s’en souvenir lors des prochaines échéances électorales de mars prochain ! ».