Jacques CRESTA (PS), député de la 1ère circonscription des P-O et conseiller régional, a saisi la Préfète des Pyrénées-Orientales, Josiane CHEVALIER, sur la nécessité de maintenir les services de la direction départementale des territoires et de la mer dans locaux occupés avenue de Grande Bretagne à Perpignan.

« Car dans ces locaux se trouvent les bureaux de la Chambre d’agriculture ainsi que tous les organismes professionnels liés à l’activité agricole, en faisant ainsi un pôle important et reconnu tant par les professionnels que par la population. Le transfert de ces services, qui s’expliquent par des contraintes financières, seraient préjudiciables pour le bon fonctionnement des organisations professionnelles du monde agricole ».

En effet ces services de l’Etat apportent une aide précieuse dans les échanges quotidien avec les professionnels avec notamment une réactivité face à la gestion de nombreux dossiers (crise, PAC, FAC…, organisation des CDOA). Leur éloignement casserait ce lien de proximité, aujourd’hui encore plus essentiel au vu des nombreuses difficultés que rencontre le monde agricole.
Les professionnels ont pu constater, par le passé, les difficultés rencontrés sur le traitement des dossiers suite au transfert des services de l’ITEPSA à l’occasion de leur rattachement à la DIRECCTE.