Jacques Cresta (PS), député des P-O et vice-président de la Région, s’est rendu lundi au siège de la direction départementale Pôle Emploi afin de s’entretenir avec son directeur, Guy Dujol, et le responsable du site de Naturopôle,  Akim Benrabia.

Jacques Cresta, député, entouré de Guy Dujel et Akim Benrabia.

Cet entretien, qui aura duré près de trois heures aura permis au parlementaire de discuter avec les professionnels de l’emploi des incidences et des actions portées par le gouvernement dans ce domaine : emplois avenir, emplois franc, contrats de génération.

Ils lui ont fait part de leurs impressions concernant le marché de l’emploi et son évolution sur les Pyrénées-Orientales et plus particulièrement sur le Bassin de Perpignan. Certains secteurs ont un besoin de main d’œuvre qualifiée, raison pour laquelle, en partenariat avec les services de Pôle Emploi, des outils spécifiques sont mis à la disposition des entreprises pour les aider à qualifier leurs offres et assurer le recrutement.

Parallèlement les services et les personnels évoluent en permanence dans la manière de remplir leurs missions, de plus en plus importantes, raison pour laquelle, dans le cadre du plan national d’embauche, 30 emplois seront créés sur les P-O, dont 20 spécifiquement affectés sur le Bassin de Perpignan.

Ces échanges « ont été très enrichissants » pour le parlementaire, lui permettant de « mieux apprécier les diverses interactions qui existent tant chez les prescripteurs d’emploi que les outils d’analyse, permettant de faire des projections à moyen terme sur l’évolution du marché de l’emploi et des besoins des entreprises ».