Le député Jacques Cresta dans l’officine de Claude Got, ancien maire PS du Barcarès.

Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O et vice-président du Conseil régional, est allé à la rencontre des commerçants sur le quartier perpignanais du Bas-Vernet, hier. L’occasion pour lui, fidèle à sa méthodologie, « de toujours être à l’écoute et au plus près des préoccupations de la population (…) ».

Ainsi, les habitants du Vernet lui ont-ils fait part de problèmes du quotidien, concernant notamment le stationnement dans le secteur, l’éclairage public, les travaux de voirie interminables et, surtout, la sécurité : « Depuis plusieurs années, les riverains se disent confrontés à des actes d’incivilité qui leur polluent la vie, à des vols, à des dégradations en tous genres… ».

Ils accusent « les pouvoirs publics d’être totalement indifférents à leurs problèmes », allant jusqu’à affirmer que « les personnes coupables de tous ces actes jouissent d’une certaine impunité dans la société (…) ». Ils souhaitent « qu’au-delà des discours politiques, l’ensemble de la classe politique aille dans le même sens et trouve des solutions à tous ces problèmes ».

Jacques Cresta leur a indiqué « que le gouvernement en a conscience et qu’il y travaille ». Le député, une nouvelle fois, a apprécié « cet échange sans concession, la volonté et l’abnégation de ces commerçants qui se battent pour préserver les emplois, qui assurent une présence sur le terrain et qui animent un lieu de vie, de rencontre et d’échanges pour les habitants du quartier ».

Lors de cette visite, le député est allé saluer le club de 3ème âge du Bas-Vernet, « Les Arums Blancs ». Il a rencontré de nombreuses personnes qui n’ont que cette association, avec de très faibles moyens, pour assurer un lien social et mettre en place des animations. Un grand respect pour l’ensemble de ses bénévoles qui consacrent, en toute humilité et modestie, du temps aux autres…