Jacques Cresta (PS), député et vice-président de la Région, s’est rendu ce matin à la toute nouvelle Maison de l’Artisan à Perpignan afin de rencontre Cathy Lair, présidente de l’Union Professionnelle Artisanale (UPA), et Damien Ribeiro, son secrétaire général.

La présidente et le parlementaire ont pu échanger sur le quotidien et les inquiétudes qui touchent le monde de l’artisanat. Plusieurs thèmes ont été évoqués, notamment le Régime Social des Indépendants (RSI), avec lequel les artisans rencontrent de nombreuses difficultés. Cette « machine » administrative envoie des relances en permanence en direction des artisans leur réclamant des cotisations, qui sont souvent pour la plupart infondées. « Malheureusement ces pratiques sont pénalisantes pour de nombreux chefs d’entreprises qui rencontrent de grande difficulté à se faire entendre et à rentrer en contact avec des conseillers. Certaines situations peuvent prêter à sourire mais d’autres peuvent avoir des conséquences dramatiques pour la pérennité de leur activité ».

Pour ces raisons Jacques Cresta va demander à rencontrer le directeur régional du RSI afin d’évoquer avec lui ses dysfonctionnements tout en alertant la ministre de tutelle, Marisol Touraine.

La discussion s’est prolongée sur de nombreux autres sujets, allant du Crédit Impôt Compétitivité Emploi, au FISAC, au financement de l’Union Patronale par les pouvoirs publics, sur la place de l’artisanat au sein de l’éducation nationale en passant par le statut de l’auto-entrepreneur.

Jacques Cresta a tenu à souligner « la qualité de la mise en valeur du savoir-faire artisanal, notamment à travers la campagne des artisans boulangers. Cette campagne publicitaire met en valeur nos artisans locaux, qui font vivre nos territoires et qui sont les garants d’un savoir-faire et de techniques de travail qui sont une richesse pour notre département et un gage de qualité pour les consommateurs ».