« LE RECOURS CITOYEN POUR « OCCITANIE-PAYS CATALAN » REMERCIE »

———————–

« Lors de la séance plénière de ce lundi 25 juillet 2016, la présidente Hermeline MALHERBE a pris l’initiative de soumettre une motion de soutien au Recours citoyen. L’Assemblée Départementale en a débattu largement. Chacun a pu exprimer son ressenti face à l’appellation identitaire Occitanie (1) proposée par le Conseil Régional. Il en est ressorti son rejet absolu par tous. C’est donc à l’unanimité que le soutien a été voté par l’Assemblée Départementale.

Le Recours citoyen pour Occitanie-Pays Catalan salue et remercie tous les élus pour leur confiance et le soutien qu’ils apportent unanimement pour la défense du Pays Catalan ».

Rappelons qu’à l’origine de cette initiative portant sur recours se trouve l’ex-députée des P-O, Renée SOUM (PS).

 

(1) NDLR. L’appellation exacte est : « Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée » ; un nom que le monde économique catalan défend puisqu’il en est à l’origine pour partie. On peut toutefois légitimement s’étonner du vote de ce lundi 25 juillet 2016, à l’Assemblée Départementale des Pyrénées-Orientales, à Perpignan, pour une improbable appellation « Occitanie/ Pays-Catalan »… alors qu’à Toulouse, la même majorité socialiste a entériné l’appellation « Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée »… Alors, nos « chers » socialistes, selon qu’ils sont à Toulouse ou à Perpignan, deux poids = deux mesures ?…

Quand à la droite dans les P-O, elle semble bien déboussolée : elle appelle à sous-titrer ses panneaux d’agglomération dans les P-O avec la mention « Pays Catalan »… (on imagine le panneau « Saint-Paul-de-Fenouillet/ Pays Catalan »)… alors que ladite mention appartient… au Conseil Départemental (socialiste) des P-O, déposée très officiellement à l’INPI. C’est à croire qu’en soufflant trop fort sous le ciel du Roussillon la tramontane chahute les esprits ! Des deux côtés de l’échiquier on nous prend vraiment pour des pigeons… Ou des perdreaux de l’année !