Communiqué

 

 

-« Le Centre dans notre département, c’est nous, et nous ne laisserons personne parler à notre place !

Après ces temps compliqués qui laissent nos concitoyens divisés. La situation politique dans notre département est complexe. Les enjeux économiques sont importants. Les partis politiques sont aujourd’hui discrédités et boudés par les électeurs.

Pourtant, il est crucial, plus que jamais, de porter et de défendre les valeurs démocratiques, humanistes, écologiques sur notre Territoire.

Nous, Centristes du MoDEM’66, du mouvement Radical, d’Agir la droite constructive et de l’UDI, sommes rassemblés pour confirmer et conforter cette volonté, mais aussi pour être force de propositions. Forts de nos militants, de nos sympathisants, de nos nombreux élus locaux et parlementaires nous nous retrouvons dans un accord commun sur l’ensemble des questions qui traversent notre société et nous resterons vigilants.

Nous serons présents à tous les rendez-vous de la vie publique pour ne pas laisser orphelins ceux qui ne se sont pas sentis représentés par l’ensemble des candidats qui ont mené entre autres, ces Municipales, mais aussi par ceux-là même qui nous dirigent aux plus hauts postes de notre département ».

 

 

Guy Torreilles, responsable du MoDEM’66