Lors du dernier conseil d’agglo (Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération/ PMCA), qui s’est tenu le lundi 25 juin 2012 en soirée, et décidément très riche en matière de dossiers économiques, Jean-Paul Alduy (Parti radical), président de PMCA et 1er adjoint de la Ville de Perpignan, et Romain Grau (PR), vice-président en charge de l’Economie au sein du territoire de PMCA, ont présenté deux dossiers éminemment importants pour une des filières majeures du département : la logistique.

Il s’est agi d’abord d’admettre l’intégration de la Région Languedoc-Roussillon au sein de MP2, syndicat mixte en charge de la promotion des plateformes logistiques du département (dont la zone de Saint-Charles qui génère à elle seule plus de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires chaque année).

Ce premier point, selon Romain Grau « démontre la capacité de PMCA à agir en fonction de l’intérêt du territoire puisque cette intégration permettra d’affecter davantage de moyens à cette mission, et non en fonction de petits calculs politiciens (…) ».

Par ailleurs, au cours de ce même conseil communautaire de PMCA, il a été décidé également l’augmentation de capital du chantier de transport combiné de Saint-Charles – à noter que la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Perpignan et des Pyrénées-Orientales est associée dans la structure – permettant de faire de Perpignan « une des premières plateformes logistiques d’Europe du sud », avec le maintien et des créations d’emplois à la clé.

Il convient de noter que ces deux délibérations ont été adoptées à l’u-na-ni-mi-té !