Olivier Amiel, conseiller municipal d’opposition (MRC/ Jean-Pierre Chevènement), a adressé ce mercredi 25 mai 2011 le courrier suivant à Jean-Marc Pujol (UMP), maire de Perpignan…
– « Monsieur le Maire,
Les services municipaux ont eu pour « ordre » de me retourner le courrier que j’avais adressé à l’ensemble de nos collègues du Conseil. Il s’agissait d’un exemplaire de ma lettre d’information distribuée notamment sur Perpignan (http://www.olivier-amiel.fr/album-1876699.html).
Je ne comprends pas cette mesure étant donné que nous recevons périodiquement des lettres d’information d’autres élus comme Monsieur Calvet qui n’est pourtant pas membre de notre Conseil ?
En espérant un « contre-ordre » de votre part qui serait plus conforme au principe de liberté de parole et de démocratie dans notre institution, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes plus respectueuses salutations ».