(Communiqué)

 

 

C’est le système qu’il faut changer, pas le climat !

 

 

« La France Insoumise fait de la question de la survie de la planète une ardente priorité : l’urgence écologique s’impose à chacun de nous. La préservation du climat, qui passe par une mobilisation résolue afin de lutter contre le réchauffement climatique, représente une question centrale pour toutes les politiques publiques.
L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché : ce n’est pas la couleur qui pose problème dans « capitalisme vert », mais le capitalisme, système de production, d’échange et de consommation foncièrement écocide. La France Insoumise réaffirme que ce n’est pas le climat qu’il faut changer, mais le système ! Pour parvenir à l’indispensable bifurcation écologique de nos modes de vie, elle propose comme méthode la planification écologique et la règle verte.
Dans cette logique, La France Insoumise appelle à participer à la marche pour le climat et au rassemblement prévu à Perpignan dimanche 28 mars, à Perpignan à 11h, place de la République.
La France Insoumise formule des propositions concrètes disponibles dans le tout nouveau n° 2 de mars / avril 2021 des « Cahiers de l’avenir en commun », intitulé « La planification écologique ». Il traite de la bifurcation écologique de notre économie, en proposant des orientations et des mesures prioritaires afin d’organiser la planification dans tous les secteurs : énergie, bâtiment, transports, etc. Il s’inscrit dans le cadre de l’approfondissement et de l’actualisation du programme « L’Avenir en commun » et de ses nombreux livrets thématiques ».

 

Francis Daspe, animateur de groupe d’action France Insoumise