Réactions à l’UMP’66 après l’annonce de la candidature de Jacques Cresta à l’investiture socialiste pour les prochaines municipales sur Perpignan : « C’est le meilleur candidat pour nous ! Il fait l’unanimité à droite (…) ».

Traduction, les élus de droite de l’Agglo seraient convaincus de conserver plus facilement les commandes de la mairie de Perpignan et de l’Hôtel de l’Agglo PMCA, si Jacques Cresta était effectivement désigné tête de liste du PS pour les municipales sur Perpignan en mars 2014…

A l’UMP’66 on semble avoir la mémoire courte… ou plutôt sélective ! En juin 2012, lors des dernières élections législatives, c’est exactement ce que pensait Daniel Mach, maire de Pollestres et alors député sortant (puis sorti) de la 1ère circonscription des P-O, à l’encontre d’un certain Jacques Cresta qui se présentait contre lui. On connaît la suite…

C’est le vendredi 28 juin que les adhérents de la section locale socialiste de Perpignan seront appelés à voter pour trancher entre Jacques Cresta ou Me Jacqueline Amiel-Donat, ancienne conseillère générale et tête de liste PS du Groupe d’opposition Nouvelle Union avec la gauche sur les bancs du conseil municipal de Perpignan.