« Oui Au Pays Catalan » communique :

 

 

Ci-dessus : Romain Grau, député LaREM des Pyrénées-Orientales, et Carles Puigdemont, député européen, au domicile du premier, ce vendredi 28 février 2020 à 18h30 (photo@OuiAuPaysCatalan)

 

« Le meeting de Carles Puigdemont est un événement historique. Cette immense mobilisation populaire convoquée ce samedi 29 février par le Conseil pour la République Catalane a reçu l’appui décisif de notre force politique, pour son autorisation. Nous saluons la forte représentation d’habitants de notre département, venus du Roussillon, du Vallespir, de la Côte Vermeille ou de Cerdagne, désireux d’assister à une étape majeure de la relations entre les terres catalanes.
Notre mouvement, fondé par les Catalans de France, exprime son entière solidarité et sa fraternité aux Catalans du Sud, soumis à un contexte démocratique ingrat, qui interroge l’Union européenne. En ce sens, notre hospitalité envers cet événement était un devoir, au nom de la démocratie, de la liberté et de la reconnaissance des Catalans du Sud envers nos terres, qu’ils perçoivent comme un espace de liberté. Oui au Pays Catalan défend un catalanisme utile aux Pyrénées-Orientales, dans une optique territoriale propre, différente des préoccupations de la Catalogne du Sud, mais coopérante.

Il y a un “avant” et un “après” cette journée, car les caméras et les commentateurs du monde entier ont montré et cité Perpignan, indiscutable capitale de la Catalogne française. Il lui ont offert une publicité plus puissante que toute la communication institutionnelle engagée depuis des décennies.

La nouvelle étape ouverte est cruciale, car cette réunion d’affirmation a redonné du sens à notre territoire, isolé en France, isolé en Europe, isolé en Catalogne. Jusqu’à présent effacés par le centralisme, puis par l’Occitanie toulousaine, nous sommes replacés sur la carte, et nous pouvons reprendre le train de l’Histoire. Cette nouvelle étape doit s’illustrer par le renouveau d’une identité solide, moderne et inclusive, associée à un regain économique et social. Oui au Pays Catalan accompagnera ce processus de réconciliation des Catalans de France avec eux-mêmes ».