Dans son édition de  ce jeudi 11 juin 2015, la rédaction du quotidien L’Indépendant  annonce un joli scoop : l’arrivée sur la scène politique locale de Jordi Bourquin, fils de l’ancien sénateur des P-O et ex président de la Région, décédé fin août de l’année dernière des suites d’une longue maladie. Il est aussi le fils de Damienne Beffara, maire PS de Millas et conseillère départementale (comme l’avait été avant elle son père, François Beffara)…
Jordi Bourquin a surpris tout le monde et, surtout, pris de court tous les fins stratèges au Conseil Départemental – pourtant dirigé par les socialistes et rien que des gens mis en place par Christian Bourquin ! – qui ne l’ont pas vu arriver…

Même la Secretaire d’Etat aux personnes handicapées et à la Lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville, affirme dans L’Indépendant qu’elle n’était pas au courant… Pourtant, ce soir, elle devrait succéder logiquement au député Jacques Cresta à la tête de la Fédération catalane du Parti socialiste… Si bien sûr tel est le vœu des militants, qui ont aussi le choix avec deux autres candidats, dont un issu des « Frondeurs » et soutenu très activement par un certain Jordi Bourquin.
En tout cas, dans les allées du pouvoir départemental, la « candidature à la candidature » de Jordi Bourquin pour figurer sur la liste socialiste aux élections régionales de décembre prochain, a fait l’effet d’une bombe, tant elle rebat les cartes du jeu politicien local, à gauche. Pour une entrée en politique, Jordi Bourquin signe là une entrée en fanfare.
À suivre.