Jean Marc PUJOL, Maire de Perpignan, vous prie de publier au titre du droit de réponse à la suite des déclarations faites par Monsieur DIEUDONNE lors de son spectacle au Palais des Expositions.

 

Jean-Marc Pujol (UMP), maire de Perpignan.

 

« Comme je le prévoyais, Monsieur Dieudonné a poursuivi sa quête antisémite et raciste et m’a « attaqué sans relâche et pris à partie plus d’une centaine de fois ».

 

C’était d’autant plus facile que son spectacle n’était pas accessible à la presse et que je n’étais pas là pour lui répondre. On connait la lâcheté de ce type de personnage.

 

Il a bien sûr chanté la fameuse chanson antisémite « Shoananas » alors qu’il s’était engagé à ne pas le faire (sans quoi il n’aurait probablement pas pu faire son spectacle).

 

Il est vrai que, pour ce monsieur, le respect de la parole donnée doit être rangé aux accessoires de son obscurantisme débridé et la liberté d’expression réclamée comme un dû pour pouvoir asservir les gogos, alors qu’elle est ici galvaudée.

 

Je le remercie néanmoins de m’avoir tant attaqué car cela est un signe de ma bonne santé républicaine.

 

Les menaces et les pressions que j’ai reçues pour me faire courber l’échine devant ce personnage dont le fond de commerce demeure l’incitation à la haine raciale, n’ont fait que renforcer ma détermination à lutter contre les prêcheurs de haine dont il est le porte drapeau ».