Cinéma …. hélas non  !!!
120 battements par minute j’aurais pu vous dire que c’est du grand cinéma , du grand cinéma français. Le « jeune Karl Marx « j’aurais pu vous dire que ce film vous apprendra à mieux connaître  Marx. Le redoutable vous fera mieux appréhender Jean-Luc Godard. Blade Runner 2049 s’en sort relativement bien car Blade Runner de Ridley Scott était le chef d’œuvre de 1982.

J’aurais pu vous dire que j’ai beaucoup aimé Barbara et que j’ai été touché par « nous années folles « d’André Téchiné.

J’aurais pu vous dire que nous reprenons » Lou Andrea Salomé » et « Egon Schiele » parce que nous les apprécions tant que nous les distribuons.

J’aurais pu vous écrire que « la passion de Van Gogh » ou « l’atelier » réalisé par Laurent Cantet sont deux petits bijoux.

J’aurais pu vous conseiller « The Square » la palme d’or du festival de Cannes ou plus simplement « Téhéran tabou ». Bien sûr je vous encourage à aller au cinéma, surtout au Castillet. Je comprends que la hausse de la CSG vous inquiète voire vous fragilise économiquement comme la baisse des APL. Vous sentez bien que la Flexi sécurité c’est plus de flexibilité et moins de sécurité pour l’emploi. La montée des populismes en Hongrie et en Turquie ne soulève sûrement pas votre enthousiasme cela vous inquiète aussi. Vous savez que la peur est mauvaise conseillère mais vous savez aussi que les lanceurs d’alerte sont de magnifiques espoirs. Vous avez peut-être vu le film Snowden et bien sachez que dans la vraie vie Édouard Snowden souhaite que l’Espagne laisse voter les catalans. De nombreux artistes parmi lesquels Ken Loach et Éric Cantona demandent aussi au gouvernement espagnol de laisser voter les catalans le 1er octobre. La manière qu’ utilise le gouvernement espagnol c’est-à-dire la force à de quoi nous inquiéter , à de quoi nous scandaliser et nous mobiliser .

Je pensais dans cet éditorial vous parler des conférences de France Inter et des conférences que nous allons organiser sur l’ Art et l’Art contemporain . La violence de Madrid vis à vis de la Generalitat de Catalunya est telle que je ne peux qu’attirer votre attention sur de tels agissements d’un gouvernement sans scrupule, sans modération, sans discernement qui utilise la police , la justice et pourquoi pas bientôt l’armée pour faire taire la démocratie en Catalogne . C’est inadmissible et les démocrates européens, notamment français et espagnols, devraient élever la voix et soutenir le gouvernement légal et légitime de Carles Puigdemont . Ce qui se passe n’est pas du cinéma ! Un peuple ne renonce jamais à sa liberté !

Jacques FONT.

(Il s’agit là de l’édito de Jacques FONT à paraître la semaine prochaine dans le Journal du cinéma).