« Jacques Cresta : un candidat qui ne connait pas la ville où il se présente. »

Sous ce titre, Lucien Baillette, ancien conseiller municipal, colistier de Louis Aliot (FN) tête de liste Perpignan Ensemble (Rassemblement Bleu Marine), en charge de l’urbanisme, communique :

« Jacques Cresta, nous gratifie de toutes ses connaissances de la ville de Perpignan, dont il ambitionne de devenir maire, lors de l’effondrement d’un immeuble dans le quartier Saint-Jacques.

« Je me suis rendu au 7 rue de la Lanterne » nous informe-t-il avec grandiloquence, pour visiter l’immeuble ravagé.

Quelle méconnaissance de la ville. La rue de Lanterne se trouve dans le quartier de Saint-Matthieu, parallèlement à la rue Maréchal Foch, et non à Saint-Jacques.

De surcroît, l’immeuble effondré se trouve rue Farines à Saint-Jacques et non rue de Lanterne comme voudrait-nous le faire croire le candidat Socialiste qui découvre la ville de Perpignan, confondant Saint-Jacques avec Saint-Matthieu.

Un effort est nécessaire à ce candidat pour ne plus méconnaitre les quartiers historiques dits des Trois Paroisses, Saint-Jacques, Saint-Matthieu et La Réal ».