Jacques Cresta (PS), député et vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, a reçu une délégation de la FDSEA « Qui l’a alerté sur la crainte de voir le dossier de calamité agricole en raison du gel, et qui a touché les arboriculteurs, être rejeté par la Commission nationale de calamité agricole » qui se réunira dans l’après-midi de ce mercredi 10 octobre 2012.

« Ce dossier est particulièrement important pour une profession durement touchée par la crise et par la concurrence étrangère, car le gel de février dernier a eu pour conséquence de rendre les fruits plus petits et la production a été d’un faible tonnage. Ce dossier est un enjeu majeur pour les 700 exploitants roussillonnais et les 4 000 emplois qui en découlent », insiste Jacques Cresta.

Le député de la 1ère circonscription des P-O assure de « tout mettre en oeuvre, avec l’aide des autres parlementaires de la Majorité présidentielle, pour faire aboutir ce projet ». Il a d’ailleurs eu personnellement le ministre de l’Agriculture à ce sujet.

Réponse, cette après-midi !