Au début de ce mois de novembre 2011, Me Jacqueline Amiel-Donat (PS/ Martine Aubry), leader de l’Opposition municipale sur les bancs du Conseil de la Ville de Perpignan, a adressé une lettre aux membres de son Groupe municipal, pour exprimer son souhait de rassembler pour l’avenir tous les élus d’Opposition – à l’exception du Front national bien sûr… mais Me Jean Codognès (EE-LV) compris ! – et ce afin de confirmer « une certaine cohésion de toute l’opposition qui s’est manifestée, en septembre dernier, lors de la mise en place d’une Mission municipale sur l’endettement. Certains s’en félicitent, d’autres s’en inquiètent… et m’en ont fait part. Je pense donc qu’il convient d’en discuter ensemble tant il est vrai que cette Opposition unie pourrait constituer une base solide pour les prochaines échéances municipales. L’enjeu est donc important car nous savons tous que c’est la désunion qui nous a fait perdre en 2009 (en 2008, c’est la fraude électorale qui nous a fait perdre et alors que nous étions unis). Le rapprochement significatif esquissé par Jean Codognès en tant qu’Europe Ecologie – Les Verts (EE-LV), ainsi que par le Groupe Centriste Catalan (Clotilde Ripoull & Jordi Vera), ne constitue rien d’autre que la reconstitution de l’Union de 2008 (…) ».

S’adressant plus particulièrement à son Groupe municipal et à ses satellites de gauche, Me Jacqueline Amiel-Donat insiste : « La question posée à notre Groupe est donc essentielle ; voulons-nous reconstituer cette Union qui nous faisait gagner en 2008 (hormis la fraude électorale), ou voulons-nous rester dans la division de 2009 qui a désespéré les citoyens qui ont boudé les urnes ? Ce sera l’objet de la réunion que je vous propose. Une réunion entre nous, membres du Groupe « Nouvelle Union avec la Gauche ». Qui sera suivie, en cas de réponse favorable à « l’ouverture » constatée aux trois autres conseillers municipaux d’Opposition, d’une et de plusieurs autres réunions avec eux (…). Car il est fondamental de déterminer ensemble qui est donc cette Opposition. Est-ce notre Groupe entier, ou partiellement ? Est-ce notre Groupe allié avec les trois autres conseillers municipaux d’Opposition ? (…) ».