Ci-dessous, la réponse reçue ce jour du ministre de l’intérieur, Christophe CASTANER, suite à une interpellation par le député Louis ALIOT (RN) du premier ministre formulée après divers événements graves intervenus dans l’agglomération perpignanaise.  Le député de la 2e circonscription demandait notamment « la mise en place de moyens exceptionnels pour lutter contre l’insécurité dans certaines zones ».

 

REPONSE CASTANER