« Inondations à l’UPVD/ Université de Perpignan Via Domitia », par Stéphane Franchi, responsable adjoint FNJ’66

« Suite aux intempéries de cette fin de semaine qui ont causés de gros dégâts dans notre département, nous avons constaté que l’amphithéâtre 4 de la faculté de droit de l’Université de Perpignan était inondé. Nous pourrions faire preuve d’indulgence si cela relevait de l’inédit mais les problèmes liés aux infrastructures de l’Université durent depuis trop longtemps. Aux dernières intempéries, beaucoup d’étudiants ont constaté des fuites émanant du plafond dudit amphithéâtre.

L’administration a laissé le problème courir et n’a rien fait, les fuites se sont même accrues.

Il est inacceptable que les étudiants puissent étudier dans de telles conditions en totale inadéquation avec des conditions d’études décentes.

Nous nous demandons sérieusement si l’Administration de l’Université se préoccupe vraiment des conditions de travail de ses étudiants. Nous pointons aussi le rôle de l’UNEF qui semble être totalement absent de ce dossier, préférant militer pour l’indépendance de la Palestine. Quel investissement !

Se substituant ainsi à ces pseudos syndicats étudiants, officines du Parti Socialiste, nous demandons une réfection de l’amphithéâtre 4 et la mise en place d’une véritable politique d’aménagement des locaux universitaires. Peut-être la Mairie, l’Agglomération de Perpignan ou la Région pourraient participer à l’effort, la jeunesse étant la sève qui maintien l’arbre France encore debout ?… ».