L’auteur Jean VILA (PCF), maire de Cabestany, ex-député et vice-président du Conseil général des P-O. (Photos Loïc@Robinot)

 

L’autre mercredi, dans les salons du prestigieux Hôtel Pams à Perpignan, André BONET, fondateur-président du Centre Méditerranéen de Littérature (CML) et Jean-Marc PUJOL, maire de Perpignan, président de la métropole Perpignan-Méditerranée, accueillaient le maire de Cabestany et ancien député des P-O, Jean VILA, invité à présenter sa biographie, « Toute une vie en partage, 55 ans d’engagement militant », paru aux éditions Balzac (Robert TRIQUERE à Baixas).

 

Jean VILA accueilli par Jean-Marc PUJOL, maire de Perpignan, président de la métropole Perpignan-Méditerranée

 

Lors de la présentation du livre, c’est Jean-Marc PUJOL qui a introduit le débat

 

 

Pendant plus d’une heure, face à un public conquis et séduit, l’élu de la République Jean VILA  a expliqué les raisons qui l’ont amenées à écrire ce livre : « ce livre n’est pas un livre politique, ce n’est pas non plus un livre de mémoires, c’est l’histoire d’un homme, d’un parcours marqué par cinquante-cinq ans d’un engagement militant ».

Depuis l’arrivée de ses parents sur le sol français, poussés à émigrer par la « Retirade », jusqu’aux ors de la République, en passant par ses « années Bella », la mairie de Cabestany bien sûr socle de son impressionnante carrière politique qui le conduira jusqu’à l’Assemblée nationale à Paris avec pourtant un seul CAP d’ajusteur en poche, l’itinéraire de Jean VILA, auréolé des mêmes convictions politiques pendant plus d’un demi-siècle d’engagement militant politique et syndical, ne peut laisser indifférent.

André BONET, président du CML et l’auteur Jean VILA

Dans une partie du public, au premier rang, Chantal GOMBERT, maire-adjoint de Perpignan, Marie-Cécile PONS, adjointe à Paul ALDUY alors maire de Perpignan et première élue municipale Déléguée à l’Environnement, conseillère générale (1994-2008), Fernand ROIGT, président du SYDETOM’66 (Syndicat départemental de transport, de traitement et de valorisation des ordures ménagères

Luc MALEPEYRE, journaliste qui a collaboré à l’écriture du livre, l’auteur Jean VILA, Christine LAVAILL et Robert TRIQUERE (Balzac éditeur à Baixas)

 

Après un échange avec le public des plus intéressants et instructifs – l’auteur répondant à toutes les questions avec de précieuses anecdotes – Jean VILA s’est prêté à l’incontournable séance de dédicaces.

On retiendra, parmi les chapitres de son ouvrage, la partie passionnante consacrée aux « Dessous d’une intégration forcée dans la Communauté d’Agglomération » ; une vingtaine de pages qui se savourent comme un thriller politique pour les passionnés du genre littéraire. Jean VILA, comme il le fait d’ailleurs dans l’écriture de tous les chapitres de son livre, nous entraîne dans les entrailles, les coulisses, d’un système (« l’Alduyisme » en l’occurrence), de certains réseaux, et il le fait avec le bon sens élémentaire sans lequel il n’y a plus de société.

A sa façon, Jean VILA est un irréductible, un « indigné » bien avant l’heure. Il nous fait plonger pour un grand bain dans les petites histoires politiques sous le soleil du Roussillon lesquelles, mises bout à bout, ont contribué à bâtir notre Histoire.

 

L’auteur Jean VILA pendant l’incontournable séance des dédicaces. (Photos Loïc@Robinot)