Le parti indépendantiste catalan Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) communique :
« Dans le cadre du renouvellement de notre parti, le Président de la commission de justice du parlement catalan, Germà GORDó, a rendu visite à notre fédération CDC de Catalogne du Nord, hier jeudi 31 mars 2016.
Préalablement à notre congrès de juin, une centaine de militants est venue écouter ce haut dirigeant politique à notre siège, quartier Clemenceau à Perpignan. M. GORDó, ancien ministre-conseiller de la Justice du gouvernement de Catalogne, souhaite un « nouveau parti pour un nouveau pays » issu de la prise d’indépendance de la Catalogne.
Il appelle de ses voeux un « open party » ouvert au débat, réunissant socio-démocrates, libéraux et démocrates-chrétiens. Cette nouvelle naissance répondant aux grands enjeux de notre temps permettrait d’inclure des « milliers de nouveaux adhérents ». Elle renforcerait la transparence et le non-cumul des mandats, y compris dans le temps : les fonctions électives des élus de CDC n’excèderaient pas 8 à 12 ans.
Cette évolution permettrait de mieux faire respirer la démocratie et d’assurer la transmission générationnelle. CDC serait davantage ancrée dans les territoires « car les militants de terrain sont les experts de la réalité », a souligné Germà GORDó. Notre future formation politique, radicalement centriste et inclusive, défendrait les valeurs de la Catalogne constituée en Etat : « plus juste, plus libre, plus riche et farouchement attachée aux libertés individuelles», a insisté notre intervenant de marque.
 
En fin de réunion, les questions de l’assistance ont abordé le calendrier politique sud-catalan et la stratégie de CDC dans les Pyrénées-Orientales : « chaque territoire étant particulier, notre méthode est naturellement différente à Barcelone et à Perpignan », a insisté M. Gordó, signalant par là que notre formation politique se démarque des schémas jacobins ».