Communiqué de presse.

 

« Encore une fusillade entre bandes rivales dans le quartier du Bas-Vernet et cette fois devant une école ! En pleine journée !

Les conséquences auraient pu être terribles.

Après plusieurs blessés par balles depuis cet été il est enfin temps d’ouvrir les yeux sur la réalité que subissent les habitants du nord de Perpignan, il faut arrêter le déni et d’acheter la paix sociale.

Une seule solution : le retour de l’ordre républicain !

Il faut pacifier la ville avec la tolérance zéro.

Il faut une police municipale de proximité 24H/24 dans tous les quartiers.

Il faut pourrir la vie de ceux qui pourrissent la nôtre !

Je soutiens la manifestation des parents d’élèves prévue lundi prochain pour obtenir un renforcement des policiers alors que le commissariat dans le quartier a été fermé ».

 

Olivier AMIEL, candidat aux municipales sur Perpignan