« Perpignan et ses habitants méritent mieux que des polémique politiciennes sans intérêt dont le seul objectif de part et d’autre est de nous laisser croire qu’il y aurait une vraie opposition au conseil municipal de la ville. Nous nous en serions déjà aperçus. A Perpignan l’avenir ne se joue pas entre la droite et l’extrême droite. Les forces progressistes doivent faire entendre leur voix ».
Françoise FITER, élue départementale communiste;

Françoise FITER fait allusion ici à la Une du jour du journal L’Indépendant consacrée au duel politique Jean-Marc PUJOL (LR)/ Louis ALIOT (FN-RBM).