Francis Daspe.

L’An II du hollandisme au miroir de l’An II de la République montagnarde

 

Jeudi 15 mai 2014, à 18 heures, à Perpignan, librairie Torcatis (10 rue Mailly), présentation par Francis Daspe, du livre « Hollande, la République pour cible », éditions Bruno Leprince, collection « Politique à Gauche », avril 2014.

« L’an passé, le président de la République François Hollande  avait parlé de l’an II de son quinquennat. Il y a 220 ans, les députés Montagnards de la Convention posaient les bases républicaines de la France. C’était l’an II de la République.

            Le projet initial de ce livre consistait à passer le hollandisme au miroir de la République montagnarde. La comparaison avait été suggérée de manière subliminale par le Président de la République lui-même. Elle était ambitieuse et risquée. Elle se révéla cruelle : d’un côté volontarisme, de l’autre renoncement.

Chacun des paragraphes illustre un renoncement à transformer la société selon les principes de l’universalisme républicain. Réforme fiscale initiée à la suite des récriminations des pigeons alimentant un supposé ras-le-bol fiscal contre emprunt forcé sur les riches du 20 mai 1793 ; contresens idéologiques de la loi de refondation scolaire contre plan d’instruction publique présenté devant la Convention le 29 juillet 1793 par Robespierre ; autorégulation factice concédée au Medef contre maximum général adopté le 29 septembre 1793 ; acte III de la décentralisation contre consolidation de l’unité de la Nation tracée par le rapport de Saint-Just du 15 avril 1794 ; engoncement dans la monarchie présidentielle de la V° République contre souffle créateur de la constitution du 24 juin 1793 ; soumission aux injonctions de la Troïka (Commission européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international) contre souveraineté populaire promue par le suffrage universel. Voilà un miroir bien cruel. »

 

François Cocq et Francis Daspe, Hollande, la République pour cible, éditions Bruno Leprince, collection « Politique à Gauche », avril 2014.

Francis Daspe est président de la Commission nationale Education du Parti de Gauche et secrétaire général de l’AGAUREPS-Prométhée (Association pour la gauche républicaine et sociale – Prométhée).