Droit de réponse de Marie-Thérèse COSTA-FESENBECK, (Conseillère municipale et régionale FN-RBM) à Irina KORTANEK :

« Depuis que certaines personnes ont quitté le navire FN-RBM car elles considèrent qu’elles n’ont pas obtenu la place qu’elles estimaient mériter, je me suis abstenue de leur répondre.

En effet, je n’aime pas discuter avec des aigris qui ne regardent que leur nombril, la méchanceté jusqu’au bout des doigts et non l’idéal politique qu’ils ont incarné furtivement, au gré de la place qu’ils ont pu obtenir et de leur élection éventuelle.

Mais là, Mme KORTANEK dépasse les bornes en m’attaquant personnellement sur le plan privé. Je cite : « l’inoxydable secrétaire départementale de l’époque – que personne ne voit jamais sur le terrain ! ».

Elle connait l’handicap dont je suis affublée et que je préfère ne pas mettre en avant. La preuve, certains ignorent jusqu’à son existence mais j’en subis les conséquences physiquement tous les jours. C’est impardonnable.

J’ajouterai, côté politique que nous étions 24 élus FN-RBM et qu’à l’heure actuelle, nous sommes encore 22 élus…

De plus, si Mme KORTANEK s’était présentée sur une circonscription beaucoup plus difficile, le score obtenu grâce à la Flamme du Front National, aurait été le même que celui de ses anciens collègues. Il ne faut pas être prétentieux, les électeurs n’apprécient pas du tout !

Fermez le ban ! ».