C’est la trêve des confiseurs et Perpignan-la-surendettée a le devoir de faire des économies !

Deux raisons pour Clotilde Ripoull – conseillère municipale d’opposition, groupe CdC (Centristes catalans) – de proposer au maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol (UMP), « de ne pas faire les frais d’une nouvelle enquête sur la piétonnisation du centre ville ». Clotilde Ripoull rappelle qu’elle a déjà fait engager ce travail dans le cadre d’une enquête globale, « satisfaction et besoins », réalisée auprès des commerçants. Elle propose, dès la fin du mois de janvier 2012, « d’en mettre les résultats gracieusement à la disposition de la mairie »…

Un bon exemple de coopération constructive et économique face à une situation de crise !