Sébastien Ménard, secrétaire départemental de Debout La France’66, communique :

« Dominique Reynié le dit dans « L’Indépendant » du jour : il souhaite la disparition des départements au profit des métropoles et des régions. En effet, en voulant faire remonter les budgets départementaux vers la région, il signe l’arrêt de mort du Pays Catalan.


M. Reynié n’explique pas comment il compte développer et protéger l’ensemble du territoire si son seul interlocuteur est l’immense, la gigantesque, la puissante « Communauté Urbaine de Perpignan » ! Qui coordonnera une politique cohérente pour l’ensemble du Pays Catalan si chaque communauté de communes doit négocier les aides de la région de son côté ? Qui pilotera la mise en place d’un label « Pays Catalan » s’il n’y a pas de chef de file ? Qui gèrera les compétences sociales ?


M. Reynié révèle le programme des Républicains : l’égoïsme à l’échelle des collectivités territoriales. Les riches métropoles pourront s’en sortir et les petites agglos devront disparaître.


Pour Debout les P-O., la seule solution c’est une « Région Catalane » avec les compétences départementales et régionales. Ce sera une collectivité territoriale unique proche des citoyens, capable d’agir sur le quotidien des habitants et sur le long terme, et qui permettra de faire plus d’économies (synergies région/département) que la trop grande région LRMP ».