Communiqué de presse.

 

 

« La France Insoumise appelle à construire l’avenir de Perpignan en commun

 

Pour la seconde fois dans les Pyrénées-Orientales et à Perpignan, l’extrême-droite gagne l’élection européenne. Ainsi se confirme une pente que nous continuerons à combattre par tous les moyens dont nous disposons

 

 

Monsieur Macron et ses représentants locaux ont perdu le match qu’ils avaient voulu installer de façon si irresponsable. De fait, la victoire de l’extrême-droite, l’effondrement du pouvoir dans le match qu’il avait engagé et le niveau de l’abstention qui reste considérablement élevée montrent que notre département et la ville de Perpignan s’enfoncent dans une crise profonde.
Dans ce contexte, la France Insoumise invite à ce que se fédèrent tous ceux qui partagent la volonté de continuer la bataille contre les menaces écologistes qui s’avancent et les injustices sociales qui s’aggravent et qui comprennent à quel point la lutte engagée dépend de la force de conviction de chacun.
Prochainement s’ouvrira la séquence électorale pour les élections municipales et locales. Au-delà des ambitions personnelles isolées (comme celle prématurée de Idrac à Perpignan), la France Insoumise soutiendra partout les listes qui fédèrent les combats et les projets collectifs en cohérence avec notre programme « l’Avenir en Commun » pour les municipales tel que validé par la convention nationale de Bordeaux.
Ainsi, nous invitons sans plus attendre tous les citoyens et insoumis à rejoindre et à amplifier les dynamiques en cours pour dégager la droite et l’extrême droite actuellement aux affaires et pour construire l’avenir de Perpignan en commun ».