Face au public : l’ex maire du Soler le sénateur François CALVET, Jean-Charles MORICONI, adjoint au maire de Pollestres, Christine GAVALDA-MOULENAT, présidente départementale des LR’66, adjointe au maire de Perpignan, Lauriane JOSENDE, Chantal GOMBERT, maire-adjoint de Perpignan, et le sénateur Jean SOL

 

Une partie de l’assistance

 

Le parti Les Républicains des P-O (LR’66) a fait salle comble, hier soir à Perpignan, où Lauriane JOSENDE, la candidate catalane présente sur la liste menée par François-Xavier BELLAMY, animait une réunion publique qui a rassemblé tous les courants de la formation politique présidée par Laurent WAUQUIEZ : LR bien évidemment, mais également les Centristes et le mouvement de Valérie PECRESSE, Libres!, représenté localement par Chantal GOMBERT, maire-adjoint de Perpignan… jusqu’à la ligne la plus dure et la droite la plus radicale !

Comme à tous les rendez-vous programmés dans le cadre de cette campagne électorale pour le scrutin européen du 26 mai prochain : sénateurs, conseillers régionaux, départementaux, maires venus des quatre coins du département, adjoints et élus de la Ville de Perpignan, sans oublier adhérents de la Fédération et militants anonymes, viennent débattre en quantité après que la secrétaire départementale des LR’66, Lauriane JOSENDE, a prononcé son discours et « chauffé » la salle avec l’intervention de personnalités locales du mouvement Les Républicains.

 

François CALVET, Jean-Charles MORICONI, Christine GAVALDA-MOULENAT, Lauriane JOSENDE, Chantal GOMBERT et Paul MIFFRE

Aux premiers rangs, on reconnaît entre autres élus locaux, Robert VILA, maire de Saint-Estève, conseiller départemental, Nicole AMOUROUX, conseillère municipale et communautaire de la Ville de Perpignan, Alain GEBHART, adjoint au maire de Perpignan, Fatima DAHINE, conseillère régionale et adjointe au maire de Perpignan, Richard PULY-BELLI, élu de la Ville de Perpignan et conseiller départemental.