Hier soir, dans une ambiance de quartier (comme on les aime !), en toute simplicité mais avec des convictions fortes, le binôme Chantal Gombert/ Bernard Lamothe  du Canton IV Perpignan-Toulouges, est allé à la rencontre des habitants du quartier Gare de Perpignan.

Ce duo UDI/ UMP , trusté  par CDC (Convergence Démocratique de Catalogne) et Unitat Catalana, est également soutenu par le CNIP ainsi que par bon nombre de personnalités locales issus du tissu associatif et des milieux économiques.
Il faut dire que le lieu accueillant – NDLR, le fameux café restaurant Le Tire Bouchon, sur l’avenue du Général de Gaulle – prêtait aux échanges. Il a permis de présenter programme et ambition pour ce canton mi-rural mi-urbain.
Pour Chantal Gombert, maire de Quartier de la Ville de Perpignan, conseiller communautaire, il s’agit « de créer une mobilisation générale pour l’emploi, l’activité, l’attractivité économique… et d’introduire davantage de lien social afin de sortir de département de 17 années de Gauche et de déclin… ».
Et Bernard Lamothe, en fin connaisseur du canton, de renchérir sur « l’harmonisation nécessaire entre une ville phare comme Perpignan et le Conseil départemental ».
Jean-Philippe Schemla et Audrey Calvet, les deux poulains de l’équipe, n’étaient pas en reste pour défendre leurs convictions !
Du beau monde présent à cette réunion, dont Thierry Meier de Boitaclous, Olivier et Hélène Guillaumon, l’architecte et ancien élu Sauveur Fernandez, de nombreux riverains et habitants du quartier… Alain Gebhart, Carine Commes et Me Pierre Parrat, élus de la Ville de Perpignan.
– Prochaines rencontres prévues :
JEUDI 19 MARS à 18h 30  : SAINT ASSISCLE. Permanence : 11 rue Pascal Marie Agasse
VENDREDI 20 MARS à 18 h  : PARC DUCUP. Café rencontre au Yucca.