Isabelle de Noëll-Marchesan nous communique avec prière d’insérer :

 

« Je viens de prendre connaissance de l’article publié dans Ouillade.eu ce vendredi 6 mars à 16h11 par « ADMIN » intitulé « P-O : des trous de mémoire auprès de la HATVP … » 

Voici ma réponse concernant ces différentes affirmations :

Dans un article paru le 06/03/2020, il est fait référence à mes « positions » dans les sociétés « NOELL » et « Marcou ».
La société « NOELL » n’avait plus d’activité depuis 1998 et a été radiée le 15/12/2011. Quant à la société « Marcou », j’y intervenais en tant que représentante de la mairie de Perpignan désignée par le maire, Monsieur Jean-Marc PUJOL, et confirmée par le conseil municipal, et ce, sans percevoir aucune indemnité.
J’ai été enseignante de 1975 à 2004, directrice de l’école d’application Jules Ferry à Perpignan de 2004 à 2009 et formatrice à l’IUFM de Perpignan à compter de 1985.
En 2009, alors retraitée de la fonction publique, je me suis pleinement consacrée à mes fonctions d’élu ».