Robert Vila, président de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), communique :

 

-« J’ai appris avec stupéfaction que les rotations aériennes Perpignan / Paris vont être réduites à compter du 28 septembre prochain à un départ à 8h 30 et un retour à 19h 40. La rotation de nuit disparaît.

Je dis haut et fort mon indignation face à cette situation qui écarte une fois de plus notre territoire de la carte économique nationale.

Comment attirer les entreprises, développer le secteur touristique avec un aller/retour par jour sans avoir les moyens de transport adaptés aux besoins de notre département. Notre territoire, le plus au sud de France, mérite un traitement à la hauteur de ses capacités économiques et touristiques.

Alors que nous traversons une période de crise économique sans précédent, cette décision unilatérale ne va pas dans le sens de la relance tant annoncée par le gouvernement actionnaire d’Air France.

Je saisis dès aujourd’hui le Président de la République et le Premier Ministre. L’Etat, actionnaire d’Air France, doit prendre ses responsabilités, établir le dialogue et trouver des solutions concrètes« .