Virginie BARRE-GIRBAUT, conseillère municipale déléguée au Cadre de vie et à l’Enseignement du catalan dans les écoles et Annabelle BRUNET, adjointe déléguée au quartier Perpignan nord secteur Bas-Vernet et à l’Université, communiquent :

 

 

« Le 6 septembre le ministère a semble-t-il décidé de suspendre le CAPES de catalan en n’ouvrant pas le concours en 2020 et est resté sourd aux demandes des parents d’élèves.
Le concours de professeur du secondaire créé en 1992 n’avait jamais été interrompu depuis vingt-six ans.
La décision est d’autant plus surprenante que tous les collèges du département ne sont pas dotés de filière bilingue et n’ont donc pas encore de professeur de catalan alors que la demande des familles est avérée et non satisfaite.
Une décision qui apparait comme une incongruité particulièrement après la séance d’installation de l’Office public de la langue catalane au cours de de laquelle l’Etat manifestait tout son intérêt pour participer à la promotion de la langue catalane.
Nous nous associons totalement à L’APLEC et aux associations ayant à cœur la défense de la langue catalane.
Et sollicitons donc la réouverture du CAPES de catalan et la sérieuse prise en compte de l’offre de la filière bilingue dans le secondaire ».