Un communiqué de Nicolas Garcia, secrétaire départemental du PCF/Front de Gauche’66.

– « A titre individuel, je suis très touché par le décès de Christian, car je perds un ami personnel, un partenaire et un compagnon politique hors pair, dur négociateur, mais un vrai homme de gauche partisan de l’union. Certes nous n’étions pas d’accord sur tout au plan politique, loin s’en faut, mais je n’oublie pas son implication importante comme Président de région dans le projet de réhabilitation de la Maternité d’Elne et son ultime combat, que nous partagions, contre la fusion des régions. Et je veux assurer ses proches, ses enfants, sa famille, ses camarades socialistes et toutes celles et ceux affectés par sa disparition de ma sincère compassion et de ma franche amitié. Comme premier secrétaire du PCF66 je peux témoigner de la tristesse et du respect de la masse des adhérents du PCF à l’égard de Christian Bourquin. Au-delà de leur nombreuse présence à ses obsèques, j’aurais l’honneur de conduire une délégation officielle du PCF66/Front de Gauche à ses funérailles, composée aussi de Jean André Magdalou maire d’Alénya et président de l’Association Départementale des Elus Communistes et Républicain, de Françoise Fiter membre du Conseil National du PCF, de Jean Vila maire de Cabestany et vice-présidente du Conseil Général, de Nicole Gaspon qui fut la première vice-présidente de Christian Bourquin au Conseil Général, de Philippe Galano, dirigeant du PCF’66 ».