Jean-Marc Moulin est professeur de Droit à l’Université Perpignan Via Domitia (l’UPVD). A sa place, il participe au plan de continuité pédagogique de son établissement « afin, écrit-il sur la page de son Facebook, de permettre à nos étudiants de continuer à suivre leurs cours et de passer leurs examens. J’ai choisi cette profession par goût pour la transmission des savoirs et celui du service de l’intérêt général ; non pour le statut de fonctionnaire. Mais ce statut qui protège oblige également. Tous les jours nos personnels hospitaliers et de police, entre autres, en font la démonstration ; et nous les applaudissons pour les services qu’ils nous rendent. Tous les fonctionnaires ne peuvent être au chevet de nos malades ; mais tous demeurent au service des valeurs de notre République qu’ils servent et contribuent à mettre en œuvre humblement au quotidien : la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité. C’est dans cet esprit que, cherchant aussi à participer à l’effort national, j’ai décidé de renoncer à percevoir mon traitement du mois d’avril afin que cette somme puisse permettre à l’Etat de verser des primes aux personnels soignants, aider les plus démunis d’entre les Français et aider nos travailleurs indépendants ainsi que les petites et moyennes entreprises dont nous aurons tant besoin après la crise. Ce renoncement est assurément une goutte d’eau au regard du Budget de l’Etat qui se creuse à la faveur de la crise que nous éprouvons ; mais je suis aussi certain que ce geste en appellera de très nombreux autres similaires de la part de la communauté et des fonctionnaires (…) ».

Un seul mot de la part de La Rédaction de Ouillade.eu : Respect !