Actuellement, dans le département des P-O, les organismes d’Etat font de très nombreux contrôles dans les entreprises afin de vérifier si le protocole sanitaire, issu de la crise liée à l’épidémie du COVID-19 (coronavirus), est bien scrupuleusement respecté. Au-delà des règles imposées par ce protocole à l’échelon national, il s’agit de repérer d’éventuelles fraudes aux aides sociales (chômage partiel…).

Les contrôleurs ne se contentent pas que d’aller dans les bureaux, dans les ateliers, aux sièges sociaux des entreprises, ils déboulent également sur les chantiers. Donc, comme on dit du côté de Montpellier : « Méfi ! ».

C’est ainsi que nous avons appris que deux agences immobilières ayant pignon sur rues dans l’agglomération perpignanaise, ont été vertement sanctionnées pour ne pas avoir respecté le protocole : l’une aurait pris trois mois de fermeture administrative, l’autre quatre mois, ainsi qu’à la clé de fortes amendes conséquentes !